1ers ténor

REGISTRE 1

C'est la voix d'homme la plus aiguë dans un choeur d'hommes, à l'exception des voix de haute-contre. Les 1ers ténors ont un timbre clair, des vocalises faciles dans l'aigu. Ils ont souvent la mélodie !

Jean Vocat

Pierre Vannay

Michel Vannay

Michel Seydoux

2èmes ténors

REGISTRE 2

Moins aiguë que les 1ers ténors, les 2èmes ténors sont souvent confrontés à la difficulté de leur registre très varié ! Leur voix est plus puissante du fait d'être moins souvent dans les aiguës !Tessiture très longue, toute l’étendue doit être maîtrisée.

Jean-Claude Cochard

Philippe Ambresin

Barytons

REGISTRE 3

La voix de baryton se situe au milieu de l'échelle vocale masculine. Il a une voix chaude, prenante, parfois suave. C'est l'exemple de Papageno dans La Flûte enchantée, de Marcello et de Schaunard dans La Bohème, de Figaro dans Le Barbier de Séville…..

Bernard Bressoud

Jean-Luc Delseth

Alain Richard

Basses

REGISTRE 4

Ce sont les voix les plus graves. Leur voix puissante semble résonner depuis le plus profond d'une caverne. C'est la tessiture masculine la plus grave. Elle est courante notamment dans le répertoire russe. Sa voix solennelle et sépulcrale la désigne parfaitement pour des rôles de revenants (le Commandeur de Don Giovanni de Mozart…).

Jean-Pierre Bugnon

Gabriel Gailliard

Jérôme Vannay

Chorale Ste-Cécile Vionnaz